Aide

Communiqués

Informations sur la décision

Contenu de la décision

SUPREME COURT OF CANADA – JUDGMENT TO BE RENDERED IN APPEAL

OTTAWA,  2012-01-16.  THE  SUPREME  COURT  OF  CANADA  ANNOUNCED  TODAY  THAT  JUDGMENT  IN  THE  FOLLOWING  APPEAL  WILL  BE  DELIVERED  AT  9:45  A.M.  EDT  ON  FRIDAY,  JANUARY  20,  2012.

FROM:  SUPREME  COURT  OF  CANADA  (613) 995-4330

 

COUR SUPRÊME DU CANADA – PROCHAIN JUGEMENT SUR APPEL

OTTAWA,  2012-01-16.  LA  COUR  SUPRÊME  DU  CANADA  A  ANNONCÉ  AUJOURD’HUI  QUE  JUGEMENT  SERA  RENDU  DANS  L’APPEL  SUIVANT  LE  VENDREDI  20  JANVIER  2012,  À  9h45  HAE.

SOURCE:  COUR  SUPRÊME  DU  CANADA  (613) 995-4330

 

Catalyst Paper Corporation v. Corporation of the District of North Cowichan (B.C.) (33744)

 

 

Comments / Commentaires : comments-commentaires@scc-csc.gc.ca

 

Note for subscribers:

The summaries of the cases are available at http://www.scc-csc.gc.ca:

Click on Cases and on SCC Case Information, type in the Case Number and press Search.  Click on the Case Number on the Search Results screen, and when the docket screen appears, click on “Summary” which will appear in the left column.

 

Alternatively, click on

http://scc.lexum.org/en/news_release/2012/12-01-16.2/12-01-16.2.html

 

Note pour les abonnés :

Les sommaires des causes sont affichés à l’adresse http://www.scc-csc.gc.ca :

Cliquez sur « Dossiers », puis sur « Renseignements sur les dossiers ». Tapez le no de dossier et appuyez sur « Recherche ».  Cliquez sur le no du dossier dans les Résultats de la recherche pour accéder au Registre.  Cliquez enfin sur le lien menant au « Sommaire » qui figure dans la colonne de gauche.

 

Autre façon de procéder : Cliquer sur

http://scc.lexum.org/fr/news_release/2012/12-01-16.2/12-01-16.2.html

 

 

 

33744    Catalyst Paper Corporation v. Corporation of the District of North Cowichan

 

Municipal law ‑ By‑laws ‑ Taxation ‑ Business tax ‑ Whether a municipal by‑law that is not grounded in any objective criteria or a demonstrably rational policy can nevertheless be considered reasonable at law because it reflects a political decision of elected officials ‑ Whether, in the absence of specific statutory criteria setting out factors relevant to an exercise of legislative discretion, a municipality has an unfettered right to exercise that discretion.

 

The appellant Catalyst has challenged the property tax rates established by a tax by‑law adopted by the respondent municipality.  The cornerstone of Catalyst’s claim that the tax rates are unreasonable is premised on its assertion that these rates bear no relationship to the municipal services it actually uses or consumes.  Catalyst sought a declaration that the property tax rate established under the by‑law for Class 4 Major Industry properties is unreasonable and thereby illegal.  The trial judge dismissed the petition.  The Court of Appeal dismissed the appeal.

 

 

Origin of the case:                                British Columbia

 

File No.:                                                 33744

 

Judgment of the Court of Appeal:     April 22, 2010

 

Counsel:                                                        Roy W. Millen for the appellant

                                                                Sukhbir Manhas for the respondent

 

 

33744    Catalyst Paper Corporation c. Corporation of the District of North Cowichan

 

Droit municipal ‑ Règlements ‑ Fiscalité ‑ Taxe d=affaires ‑ Un règlement municipal qui n=était pas fondé sur des critères objectifs ou une politique dont la rationalité pouvait être démontrée peut‑il néanmoins être considéré comme raisonnable sur le plan juridique, parce qu=il traduit la décision politique d=élus? ‑ En l=absence de critères légaux particuliers énonçant les facteurs ayant trait à l=exercice d=un pouvoir discrétionnaire législatif, une municipalité a‑t‑elle le droit absolu d=exercer ce pouvoir?

 

L’appelante Catalyst a contesté les taux de taxe foncière établis par un règlement fiscal adopté par la municipalité intimée.  L=allégation de Catalyst selon laquelle les taux de taxe sont déraisonnables est essentiellement fondée sur sa prétention comme quoi ces taux n=ont aucun rapport avec les services municipaux qu=elle utilise ou consomme réellement.  Catalyst a demandé un jugement déclarant que le taux de taxe municipale établi en vertu du règlement pour les immeubles de catégorie 4, c=est‑à‑dire de grande industrie, est déraisonnable et donc illégal.  Le juge première instance a rejeté la requête.  La Cour d=appel a rejeté l=appel.

 

 

Origine :                                         Colombie‑Britannique

 

No du greffe :                         33744

 

Arrêt de la Cour d’appel :           le 22 avril 2010

 

Avocats :                                       Roy W. Millen pour l’appelante

                                                        Sukhbir Manhas pour l’intimée

 

 

Lexum

Le site de Lexum constitue la principale source publique des décisions de la Cour suprême depuis près de 20 ans.


>

Decisia

 

Un accès efficace à vos décisions

Decisia est un service en ligne pour les cours, tribunaux administratifs et les ordres professionnels cherchant à offrir un accès facile et professionnel à leurs décisions à partir de leur site web.

Savoir Plus