Aide

Jugements de la Cour suprême

Informations sur la décision

Contenu de la décision

 

                                                  COUR SUPRÊME DU CANADA

 

 

Référence : R. c. Beaulieu, [2008] 1 R.C.S. 3, 2008 CSC 1

 

Date :  20080124

Dossier :  32004

 

Entre :

Claude Beaulieu

Appelant

et

Sa Majesté la Reine

Intimée

 

Coram : La juge en chef McLachlin et les juges Bastarache, Binnie, LeBel, Fish, Charron et Rothstein

 

 

Motifs de jugement :

(par. 1)

 

 

 

Le juge LeBel (avec l’accord de la juge en chef McLachlin et des juges Bastarache, Binnie, Fish, Charron et Rothstein)

______________________________

 

 


R. c. Beaulieu, [2008] 1 R.C.S. 3, 2008 CSC 1

 

Claude Beaulieu                                                                                                                  Appelant

 

c.

 

Sa Majesté la Reine                                                                                                              Intimée

 

Répertorié : R. c. Beaulieu

 

Référence neutre : 2008 CSC 1.

 

No du greffe : 32004.

 

2008 : 24 janvier.

 

Présents : La juge en chef McLachlin et les juges Bastarache, Binnie, LeBel, Fish, Charron et Rothstein.

 

en appel de la cour d’appel du québec

 

Droit criminel — Preuve — Nouvelle preuve — La Cour d’appel a-t-elle commis une erreur en rejetant la requête pour preuve nouvelle?


POURVOI contre un arrêt de la Cour d’appel du Québec (les juges Chamberland, Forget et Thibault), [2007] R.J.Q. 561, 49 C.R. (6th) 365, [2007] J.Q. no 2115 (QL), 2007 CarswellQue 2056, 2007 QCCA 402, qui a confirmé les déclarations de culpabilité de l’accusé inscrites par la juge Corbeil‑Laramée.  Pourvoi rejeté.

 

Christian Deslauriers, pour l’appelant.

 

Lori Renée Weitzman et Mileyne Grégoire, pour l’intimée.

 

Le jugement de la Cour a été rendu oralement par

 

[1]                                                                                                                                                                                                                    Le juge LeBel _ Nous sommes tous d’avis que la requête pour preuve nouvelle ne satisfait pas aux critères établis par la jurisprudence et que l’arrêt majoritaire de la Cour d’appel du Québec a eu raison de la rejeter.  Nous sommes également d’opinion que l’appelant n’a pas établi un motif justifiant une intervention de notre Cour.  En particulier, il n’a pas été démontré que le verdict de culpabilité est déraisonnable ou qu’il y a eu un déni de justice.  Pour ces motifs, le pourvoi est rejeté.

 

Jugement en conséquence.

 


Procureurs de l’appelant : Deslauriers & Lafleur, Ottawa.

 

Procureur de l’intimée : Poursuites criminelles et pénales du Québec, Montréal.

 

 

Lexum

Le site de Lexum constitue la principale source publique des décisions de la Cour suprême depuis près de 20 ans.


>

Decisia

 

Un accès efficace à vos décisions

Decisia est un service en ligne pour les cours, tribunaux administratifs et les ordres professionnels cherchant à offrir un accès facile et professionnel à leurs décisions à partir de leur site web.

Savoir Plus